Ce n’est qu’un au revoir !

 

Bon, bah voilà, mon stage est terminé. Pour ceux qui ne me connaissent pas, moi c’est Dimitri. J’ai 18 ans, je suis étudiant en commerce et j’ai été stagiaire chez Peace and Wool pendant ces 4 derniers mois. Je devais m’occuper des réseaux sociaux, rédiger quelques newsletters et améliorer la relation de Peace and Wool avec les blogueuses. En bref, c’est de la communication et du marketing.

Plus en détail, je suis un jeune gars dingue de musculation et de sport en général, de rap US, de sorties avec les potes et cetera. Tu as bien compris, je n’étais pas le plus qualifié pour parler de tricot au départ. Mais tu sais quoi ? J’ai adoré.

d learn to knit

Ne montrez pas cette photo à mes potes svp

D’ailleurs, la première fois que je suis venu travailler ici, j’ai du apprendre une bonne vingtaine de mots. Je ne savais pas ce qu’était une maille, des rangs, un point. Je n’avais plus entendu parler d’alpagas et de lamas depuis mon exposé sur les élevages d’animaux en Amérique du sud en CE1 (Bon pour le lama, j’exagère. Comme tout bon bordelais qui se respecte, j’ai entendu parler de cette histoire). Je me suis couché moins bête comme on dit !

Comme je n’avais toujours pas tricoté en quatre mois, il fallait bien que je m’y mette un jour. Je ne pouvais quand même pas passer autant de temps chez Peace and Wool sans passer par la case aiguilles ! Du coup je me suis attaqué au pull de mug take away. Je redoutais vraiment ce moment, parce que j’ai deux mains gauches.

La première semaine fut compliquée, ça c’est sûr. C’était un sacré changement d’environnement pour moi ! Mais au bout de cette semaine, tout est devenu un peu plus facile. J’ai commencé à prendre mes marques et puis j’ai trouvé le petit truc. De fil en aiguilles, j’ai commencé à maîtriser le langage des mailles et des laines. Je me suis aussi rendu compte que Peace and Wool et le tricot en général avait une communauté géniale

Laisse un commentaire

Required fields are marked *.