La saga d’Hélène : Dis-donc Tonton, la tonte du mouton sans honte, ça se raconte ? 

Pour commencer, il faut que tu saches une vérité qui dérange.
Pose tes apriori là dans ce sac et mets tes lunettes de résilience. Voilà.

Un mouton tondu est un mouton heureux

Et oui. La laine du mouton, de la chèvre, cachemire ou angora, pousse de manière continue.
Comme tes cheveux. Bon sauf si tu es chauve, mais des moutons ou des chèvres chauves, ça n’existe pas. Ne me demande pas pourquoi, la nature est ainsi faite. Et quand on le tond, pour le mouton, c’est la fête !
Quand pour une raison ou une autre on laisse la laine sur le corps de l’animal, la couche devient très épaisse et très vite trop lourde, sale, humide et propice à la propagation de maladies. Et de bestioles.

Il est donc sain, hygiénique et impératif de tondre le mouton 1 à 2 fois par an, pour éviter les parasites, alléger l’animal et lui permettre de mieux s’adapter aux températures selon les saisons. Si tu as déjà porté des cheveux longs non attachés en été, quand vient la canicule, tu sais de quoi je parle. Comme le mouton ne peut pas lui-même t’expliquer, si tu n’as jamais vécu cette expérience, trouve une fille à cheveux longs et demande lui. Gentiment. Ou un garçon. Mais elle et lui aussi, vont chez le tondeur, pardon le coiffeur au moins deux fois par an.

La tonte permet également d’assainir l’atmosphère de la bergerie car la laine brute maintient un niveau d’humidité important.
Au moins aussi important que dans ta nuque les après-midi d’été par 40 degrés. Ces animaux tondus sont plus faciles à diagnostiquer pour l’éleveur qui peut ainsi prévenir et traiter des maladies. Si tu ne me crois pas, porte une écharpe en plein été et constate par toi-même comme l’humidité et la chaleur de ta nuque sont inconfortables.

La tonte, c’est bon pour la vie de famille

Autre avantage non négligeable, la tonte permet aux agneaux et aux chevreaux de trouver plus facilement les mamelles de leur maman pour se nourrir correctement. Sinon il lui arrive de têter des mèche de laine et ce n’est pas vraiment nourrissant. Ben oui, essaie d’allaiter un nourrisson avec un soutien gorge en laine, tu va vite comprendre et retirer le harnachement ! Le problème, c’est que la brebis ne peut pas retirer son soutien-gorge à l’envi. ET pas qu’à cause de ses pattes. Bref.

L’animal tondu se met à l’abri du vent et du froid et protège mieux ses petits. Après la tonte, il mange avec plus d’appétit ce qui lui permet également de produire plus de lait pour les petits. D’ailleurs les moutons nous le disent, enfin ils ne nous le disent pas, ils nous le font comprendre, vous m’aurez comprise !

Après la tonte, les moutons et les agneaux sont tout propres, plus légers et plus dynamiques. La tonte stimule l’appétit des brebis et des agneaux et, paraît-il, augmente même la vigueur des béliers… mais ça, c’est peut-être exagéré parce que les béliers, dont l’anniversaire va bientôt arriver, grâce à l’horoscope on le sait, ont une fâcheuse tendance à affabuler.

Et nous, chez Peace and Wool, on n’est pas des sauvages  

Nos laines et nos fils proviennent d’Europe, là où les élevages sont de petites et moyennes tailles. Nos éleveurs aiment leurs bêtes et les traitent bien. On le sait. Ils en prennent grand soin. Outre l’amour de leur métier, ils sont bien conscients qu’il est important de préserver cette ressource.
Les tondeurs pratiquent une méthode de tonte qui ne contraint pas l’animal, ils le placent dans une position sans appui pour qu’il soit confortable et ne bouge pas trop pendant la tonte, ce qui lui permet d’être détendu et de se laisser aller. Bon, soyons honnêtes, dans les 30 premières secondes, avant qu’il comprenne, l’animal n’a pas forcément envie d’être manipulé mais d’une fois sur l’autre, pas folle la guêpe, enfin si je puis dire, quand il se souvient du bien que ça fait d’être tondu, il coopère.

Pour finir, la tonte est effectuée sur l’animal à jeun pour que la panse ne comprime pas les poumons. Tu vois, ils pensent à tout pour ne pas rendre la position du mouton inconfortable.

Alors la prochaine fois que tu te demanderas d’où viennent les laines de Peace and Wool et comment elles ont été récupérées sur l’animal qui les avait sur son dos, sois rassuré, la tonte sans honte, ce n’est pas un conte !

Laisse un commentaire

Required fields are marked *.